Dr Mordechai Kedar un Universitaire israélien déclare : le viol des femmes palestiniennes serait décourager les attaques

Pour aller un peu plus loin dans l'horreur

Pour commencer qui est ce fameux Dr MORDECHAI Kedar

C’est un maître de conférences au département d’arabe à l’Université de Bar-Ilan. Il a servi dans Tsahal renseignement militaire pendant 25 ans, se spécialisant dans le discours politique arabe,  les médias arabes, les groupes islamistes et la sphère domestique syrienne.

 

Venons en au fait donc :

Pour décourager, violons !

« Dr Mordechai Kedar, un chercheur israélien de la littérature et maître de conférences à l’Université de Bar-Ilan arabe, a déclaré lundi que le viol des femmes et des mères de combattants palestiniens serait décourager les attaques. »

« La seule chose qui pourrait dissuader un kamikaze est de savoir que, en cas de  capture, sa sœur ou sa mère seraient violées », a déclaré Kedar au cours d’une émission de radio.

 

Kedar, qui est un expert universitaire sur la population palestinienne en Israël, a servi pendant vingt-cinq ans dans le renseignement militaire, où il s’est spécialisé dans les groupes islamiques.

Il est chercheur à la droite Centre Begin-Sadate d’études stratégiques de l’Université Bar Ilan, ainsi que le fondateur et actuel directeur de l’Israël Academia Monitor, un site web néo-Mc Carthyst.

Au cours de l’interview sur le programme quotidien national Hakol Diburim de parole de Bet Israël radio, l’intervieweur, Yossi Hadar, a répondu que la proposition de Kedar « sonne mal [] Nous ne pouvons pas prendre de telles mesures. »

Ces remarques n’ont pas empêché Kedar, qui a répondu que « c’est la culture » et «c’est le Moyen-Orient« , avant d’ajouter: «Je n’ai pas parlé de ce que nous faisons ou ne devons pas faire. Je parle de la réalité : la seule chose qui empêchera un attentat-suicide ce que le kamikaze sache que s’il appuie sur la gâchette, sa sœur sera violée « .

L’Université Bar Ilan est une université religieuse juive située dans une banlieue de Tel Aviv. En Novembre 1995, Yigal Amir, un étudiant à l’institution, assassiné le Premier ministre israélien Yitzhak Rabin.

 

Traduit de l’Anglais par InfolibreTV le 21/07/2014

Connexion